Rechercher
  • Marie-Laure Munos

UnionS pour une déSunion


Dans ma vie de Femme-Shaman, il y a des instants d’éternité pendant lesquels je suis littéralement transportée sur un autre plan avec un accès à La Connaissance transmise par mes Esprits-Guides-Alliés... souvent par le biais de la culture amérindienne, mes racines. Aujourd’hui j’ai envie de vous partager le dernier qui a été assez inattendu.

Il y a quelques semaines, j’ai été sollicitée par une consoeur pour un soin sur une jeune fille de 12 ans que je prénommerai Antea, par respect de sa vie privée. Depuis plusieurs années, Antea manifeste des colères violentes, une difficulté à obéir à l’autorité, aux règles de vie. Relation conflictuelle avec sa maman, insultes, violence, refus d’aller en classe ... Après avoir été accompagnée par différents thérapeutes et énergéticiens - sa maman croit vraiment à un accompagnement holistique- de petites améliorations passagères, mais la petite fille douce et insouciante qu’elle était a tout bonnement disparu.

Pour la médecine traditionnelle, préconisation d’un suivi en psychiatrie.

Autre diagnostic après consultation d’un magnétiseur : elle n’est plus elle même ...car une entité a prise et contrôle sur elle.

Après plusieurs séances avec ma consoeur Maya, le doute n’est plus permis quant à cette hypothèse et il est urgent de pratiquer un rituel de dépossession.

Je n’avais jamais été confrontée à cette situation auparavant et ce n’est pas le type de soins que je propose habituellement. J’ai moi même au début de mon parcours été «envahie» par des âmes errantes, désorientées, en quête de réponses mais cela ne durait que quelques minutes et une fois que mon compagnon commençait à leur parler et à leur expliquer leur état, le passage se faisait rapidement. Je n’ai pas de peurs par rapport à la possession, étonnamment, peut-être parce que ma foi en la Lumière et en nos Guides est inébranlable .. ou peut-être tout simplement par inconscience et méconnaissance de ce domaine ! J’ai en tout cas un profond respect pour les spécialistes de ces pratiques de nettoyages d’âme et de lieux.

Concernant Antea,j’ai senti qu’il était juste que je vienne en soutien et que je saurai quoi faire sur le moment, en toute confiance.

Maya a vu que nous devions être 3 et notre trio s’est vite imposé. Besoin du renfort d’une énergie masculine : mon compagnon, Denis, praticien reiki et sophrologue, qui a un fort ancrage et un excellent contact avec les jeunes.

Nous souhaitions effectuer ce soin dans un lieu nous permettant d’avoir de l’espace, et ne sachant pas ce qui allait se passer ni les réactions de cette entité, qui soit en mesure de nous conférer un certain isolement (si l’événement devait revêtir une certaine violence, des cris, des insultes etc ... autant éviter les plaintes des voisins ou de finir au poste de police !).

L’occasion s’est présentée suite au report d’un de mes ateliers de septembre à octobre : cette salle qui m’accueille depuis 2 ans, dans laquelle je me sens chez moi, sera un parfait cocon de protection pour ce travail : vibration élevée de par son histoire (ancien couvent rénové avec amour) et sa mission en tant qu’espace de soins et de co-créations.

Ce jour là nous arrivons en début d’après midi à la salle, et constatons qu’un atelier a lieu dans la seconde salle attenante; inquiétude quand au bruit possible pendant le rituel ... auquel cas il faudrait tout arrêter. Puis ... première surprise, le grand miroir, qui recouvre l’un des murs, est entièrement ... caché par un rideau.

Je savais que ce rideau existait mais je ne l’avais JAMAIS vu installé .. Maya et moi, nous regardons interloquées ?! Nous nous étions toutes les 2 interrogées sur la présence de ce miroir, sans nous en parler avec le sentiment qu’Antea et l’Entité ne devaient pas se refléter dedans ...

Certitude à ce moment là d’être au bon endroit, dans les bonnes conditions et que l’Univers a tout bien organisé pour nous.

Antea sait que nous allons pratiquer un soin énergétique sur elle. Elle n’en n’a pas envie mais accepte de nous faire confiance. Nous lui parlons avec douceur et lui assurons que nous serons là à chaque instant.

Maya commence à former un cercle avec des bougies, du gros sel et de l’eau bénite. Elle n’a jamais fait cela auparavant, mais elle a reçu toutes les «instructions» quelques jours avant et elle est là, devant moi, avec toute sa puissance de soin et de prière.

Pendant qu’elle allume les bougies, Denis veille sur notre petiote, la calme par ses mots et sa présence. Je regarde le cercle et ... reçois à mon tour «ma feuille de route»...

Il faut fermer le Cercle Sacré. Je ne suis pas seule, outre mes Esprits Alliés, toute une lignée d’hommes amérindiens, Lakota à priori, marche à mes côtés. Je commence à tourner autour du cercle d’un pas appuyé, martelant mon tambour avec une certaine force. Je tourne dans le sens des aiguilles d’une montre, je dois faire plusieurs fois le tour pour sceller le cercle et former un rempart autour de nous 3. Ces hommes - que je vois comme des guerriers - ont tous pratiqué ce rituel pour «chasser les Mauvais Esprits». Le Tambour me donne la cadence et je reçois quelques sons ... le chant n’est pas le plus important à ce moment là, j’ancre l’énergie avec mes pas et la vibration d’Homme. Comme toujours dans ces moments de réceptivité, je suis téléguidée, mon corps entièrement à disposition du Flux ... jusqu’à ce que celui-ci s’arrête : tout est prêt.

Maya installe Antea sur un tabouret et se place derrière elle pour travailler sur son dos.... et sans nous concerter, Denis se place sur le bord du cercle face à elle pendant que je me positionne face à lui de l’autre côté, derrière Maya. Tous les 4, nous formons un diamètre du Cercle.

L’atmosphère est chargée, pas de peur, juste un sentiment de gravité, une sensation de froid autour de nous. Silence.

Maya commence ses incantations en utilisant son pendentif, une croix, et de l’eau bénite qu’elle appose sur la tête et à plusieurs endroits du dos d’Antea,

Denis est notre «pilier», solidement relié à l’énergie de la Terre.

Je commence à jouer du tambour, autre rythme, plus rapide, il faut faire monter l’énergie, la cadence est importante et l’aspect répétitif aussi : installer un cadre sécurisé.

Antea s’agite un peu et tente à certains moments d’enlever les mains de Maya de son dos ... Nous sentons tous les 3 - nous le découvrirons après - une résistance et il nous devons juste poursuivre chacun dans notre rôle avec toute la concentration dont nous pouvons faire preuve.

Puis les guerriers Lakota me font entrer dans le cercle et m’installer en soutien à côté de Maya. Le chant contre les Mauvais Esprits arrive ... grave, puissant, masculin encore ce dont j’ai moins l’habitude ! Ils chantent tous à travers moi et je suis traversée par une énergie prodigieuse. Ce chant invoque la force des animaux, comme si hommes et animaux appartenaient à la même tribu, je les vois et sens ce «réseau» se tisser, cela me demande beaucoup d’énergie, le rythme et le martèlement de ma mailloche s’emballent, mais c’est important, il faut tenir, nous sommes dans un combat .... Chevaux, aigles, cerf, ours ... les Esprits se succèdent. Les forces s’additionnent et je COMPRENDS «dans mon corps» la notion d’UNION entre les Hommes, la Nature, le Règne animal .... Les guerriers dansent d’un même pas autour d’un feu. Danse synchronisée de tous les Etres, et je suis tour à tour chacun d’eux. Wow, indescriptible !

Dans la salle - ici et maintenant - nous sommes tous les 3 en lien et fournissons un effort intense en même temps, chacun avec notre art et l’aide de nos guides.

Je chante - ils chantent - plusieurs générations unies, un savoir ancien qui se transmet, impression de devoir nager à contre-courant ou de résister à un vent violent - accélération - j’arrive à peine à les regarder ... Le visage de Maya est crispé, elle sollicite toute sa puissance, Denis a les yeux fermés et tout son corps «envoie» ce qu’il peut ... Antea s’agite, se tortille sur son siège pour échapper au soin, griffe les avant-bras de Maya ... repousse avec force la croix ... mais pas un son, elle garde le silence ... Visiblement notre prière a été entendue !

Puis tout s’arrête brusquement. Nous reprenons notre souffle, relâchons nos corps ... Une trêve ! ce n’est pas fini. Je pose mon tambour ...Concertation ... nous sentons que nous devons rester dans le cercle et poursuivre, la fatigue se fait sentir mais notre détermination aussi.

Antea demeure assise, moins agitée... Nous reprenons nos postes et envoyons à nouveau de l’énergie ... Sensation différente. L’impression de résistance et de combat a disparu, nous propulsons juste une énergie de soin et d’amour, pleine, enveloppante.

Soudainement, et simultanément, nous nous mettons tous à tousser en même temps pour évacuer quelque chose - ma façon d’extraire - là encore, sans rien faire, nous sommes liés et coordonnés... le nettoyage se poursuit et Antea est plus calme sur son siège ....

Un nouveau chant m’est envoyé, beaucoup plus doux ... nous n’avons plus de notion de temps ... nous nous laissons traverser par l’énergie du soin, par les prières ... jusqu’à ce que le flux s’arrête ...

Nous nous regardons et ... image qui restera gravée à jamais, Antea, se retourne, elle sourit, prend la croix et l’embrasse .... ?!!! regards entendus entre nous, quelque chose a vraiment changé dans son attitude !!!!

Nous l’accompagnons boire et se restaurer dans un coin de la pièce et revenons tous les 3 dans le cercle.

Je ne peux pas dire que j’ai identifié une Entité, ou senti une présence, je peux juste témoigner avoir eu le sentiment de «combattre et résister» puis de nettoyer une énergie négative ...

Maya, Denis et moi nous prenons les mains, soulagés, surpris, reconnaissants. Maya remercie nos Guides, je prends alors la parole à mon tour «merci à mes Ancêtres Amérindiens, à leur Savoir, à toutes ces générations, et merci à l’Esprit des Animaux totems ....»

Et à ce moment précis, retentit dans la salle voisine, un chant ... accompagné de percussions ... un chant amérindien .... !!!! Notre voisine, qui défend et représente la culture Navajo, anime un Atelier de chants sacrés ... Connexion magique inattendue à travers le temps et l’espace comme si mes Guerriers me répondaient en direct !

Magie de nos Esprits et Guides, superbe organisation et parfait timing comme toujours...car le soin a duré presque 2 heures...

La magie de cette journée ne s’est pas arrêtée là pour moi puisque les Anciens m’ont offert un autre cadeau quelques minutes plus tard, un accès à la Roue du Temps ... mais ce sera l’objet d’un autre post.

Quelques semaines après cette séance, Antea va bien, elle est redevenue l’enfant que ses parents connaissait. Elle sourit, dit à sa maman «je t’aime», joue comme une enfant de son âge ....

Gratitude à la Vie pour cette expérience et à nos Guides et Esprits Alliés pour leur Savoir ...

OSER et avoir FOI en la Vie avec la force de l'Union, dans notre Réalité et dans l'Invisible. Sourire.


161 vues
06 60 71 47 75
Me contacter
Newsletter