Cycles


J’ai toujours détesté les cycles. Parce qu’ils ont une fin.

Comment une phase de vie, une relation, une activité, un lien que l’on aime peuvent-ils se terminer ? Petite, je ne comprenais tout simplement pas, moi je voulais du « Toujours », et de l’Eternel. Que du BEAU.

Quand mon stylo plume adoré qui m’accompagnait en classe une année, voire plus, cessait de fonctionner, j’étais dévastée. Je le regardais, impuissante, triste : comment écrire sans toi ?

Je le tenais, le remerciais, le gardais encore un moment près de moi … avant de parvenir à le « jeter ». Rituel d’au-revoir. Comme avec les lieux dans lesquels j’allais en vacances : bonjour plage, bonjour camping, bonjour toi et toi et toi … puis le dernier jour, je devais vivre en conscience l’au-revoir : au-revoir océan espagnol, merci pour ces belles vacances, au revoir camping …

Je vous laisse imaginer comment j’ai pu vivre les fins de relations amicales, amoureuses et familiales lorsqu’un proche s’envolait pour l’autre monde…. Coeur brisé.


Je n’aimais pas les cycles : abandonner ce que je connaissais si bien et remplissais mon espace pour … de l’inconnu ? L’Amour ne peut avoir de fin là d’où je viens, quel est donc ce monde rude et abrupte ?

Paradoxe associé enfoui en moi : craindre la routine et la monotonie et de mourir d’ennui. Besoin d’action, de mouvement, de nouveauté, de vivre de beeeeelles et graaaandes histoires et aventures.

Les cycles sont devenus de vrais casse-têtes car ils se chevauchaient.

Double amours, double choix majeurs, événements qui m’attiraient qui se positionnement au même moment …. J’ai encore plus détesté les cycles : vivre un début-nouveau sans avoir vécu la fin de l’ancien.


A tel point que mon premier cycle de femme à 13 ans s’est mal passé. 3 semaines de saignement, échographie des ovaires, déséquilibre …. Mini pilule et hop ! Tranquille avec les cycles jusqu’à mes 25 ans.


A tel point que quand j’ai voulu enfanter à l’âge de 26 ans pour le rêve de ma vie, mes cycles étaient irréguliers et très longs … rires …. Ben quand on aime pas les fins on les fait tarder (ce que je ne comprends qu’aujourd’hui).

Je lisais la théorie des 28 jours, moi j’étais calée sur 35 jours avec une oscillation de 33 à 42 et même 51 parfois. « Vous avez des cycles très longs » …. Et ?????

Plusieurs années de courbes de températures qui laissaient ma gynécologue perplexe. La colère de ne pas avoir des cycles normaux et de tout simplement savoir donner la vie. Colère démultipliée contre ma nature cyclique de femme non opérationnelle …. Avec en plus toutes les douleurs associées qui m’obligeaient à marcher courbée en deux au bureau.

J’EXECRE LES CYCLES JE N’EN VEUX PLUS

Et je les ai coupés 3 ans après mon deuil de maternité.


Ce refus des Lois de la Terre, je le retrouve chez beaucoup de mes clients aujourd’hui. « Je ne suis pas de ce monde, je n’en accepte pas les règles ».

Nous, les Coeurs d’Etoiles qui nous souvenons d’où nous venons, nous savons qu’il n’y a pas de temps, que l’on peut être à plusieurs endroits en même temps et ressentir l’Amour en permanence et dans l’unité de n’importe quelle forme. Il n’y a pas de début, de milieu, ni de fin. Ici c’est l’inverse. Il existe un axe horizontal de temps qui ne s’écoule que dans un sens, et nous devons en permanence vivre une oscillation autour de cet axe en CHOISISSANT un début et devant accepter (en subissant ou en enclenchant) à un moment une fin de ce vécu. Challenge de taille.


Après une vie de souffrance à chaque fois que je devais faire le deuil d’un Amour (tout en vivant le Nouvel Amour ….) ou d’une phase de ma vie, j’ai rencontré la Terre, compris mon appartenance et la BEAUTE du rythme terrestre. L’impermanence et l’oscillation nourrissent et décuplent notre plaisir, notre joie, notre faculté d’APPRECIER ce qui nous est donné dans l’instant. Les nouveaux cycles nous mettent en mouvement et font émerger de nouvelles facettes de nous. Nous font évoluer et tendre vers notre véritable nature et nos aspirations profondes … si nous acceptons de ne pas contrôler ce mouvement. De lui faire confiance. De ne pas résister.

Lâcher ces résistances qui se dissimulent encore parfois dans le « c’est bon j’ai tout lâché, je suis prête pour le nouveau cycle  … qui va démarrer LA MAINTENANT et m’emmener LA A CET ENDROIT etc … » prend du temps.

Jusque’à vraiment contacter cet Abandon Confiant et cette CERTITUDE que le Nouveau Cycle ne veut que le meilleur pour moi, qu’il est mon Allié et qu’il sait PARFAITEMENT m’emmener vers la prochaine étape de mon voyage SI JE LE LAISSE PRENDRE LES MANETTES.

Il ouvre la porte au bon moment, envoie des signes, des messagers, des instructions claires, des synchronicités immanquables, des Alliés pour dépasser des croyances, des peurs limitantes, des Alliés qui viennent m’ouvrir encore un peu plus le coeur, des freins, des « retards », des blocages pour que le Timing Divin soit juste.

Il est top en fait ce Nouveau Cycle, j’ai juste à me reposer sur lui.

Et soudain, le nouveau cycle devient juste une Continuité de ce qui est, de ce qui a été et seule la paix et l’harmonie sont les compagnes de de route. Il n’y a pas de RUPTURE, il n’y a pas d’ABANDON, il n’y a pas de RETARD.

Je suIs dans mon mouvement naturel à mon rythme et mon « Nouveau Cycle » le sait et en tient compte. C’est une danse à 2 et il est un excellent partenaire.


Il y a 2 ans, je décidais de quitter paris. Tout ce cheminement, cette révélation il y a un an d’AIMER VRAIMENT vivre près de la Forêt, décider, enclencher le nouveau cycle … voir le temps passer et ne pas comprendre pourquoi en étant PRETE le changement n’arrivait pas plus vite …..

J’aurais du mettre l’appart en vente dès juillet dernier ? J’aurais pu … bla bla bla … Ai-je manqué quelque chose ? Ai-je une peur cachée non identifiée ?


Il n’y a en définitif aucun retard. Tellement de compréhensions depuis un an et ces 6 derniers mois, Alchimie, transmutations. Et cela demande un « certain temps ».

Le nouveau cycle a en fait déjà commencé : le voyage entre Paris et cette future maison EST UN CYCLE en soi. Ce n’est pas qu’un changement de lieu, qu’un saut de vie comme on dit souvent. C’est un voyage initiatique qui m’a profondément changée et qui a guéri toutes mes blessures originelles. Le mouvement et l’oscillation SONT PERMANENTS. Les phases de succèdent l’une après l’autre.

Arriver dans cette maison n’est pas LA DESTINATION ou LE MOMENT à viser.

Plus aucune attente aujourd’hui, juste vivre l’Instant, en étant simplement qui je suis, en rayonnant tout ce que je suis, et le Grand Plan s’occupe du reste.

Me sentir légère et mettre toute mon énergie désormais qu’au service de ma médecine, de ma créativité sans me soucier d’initier le bon mouvement. Et ça marche. Explosion d’opportunités et de Nouveaux ….


Le Timing sera assuré par l’Univers.


Offre sur mon appart : pleine lune de décembre (après 4 mois sur le marché) Je m’offrais alors un pendentif Lune parce que la lune était désormais en moi et avec moi. Je ne croyais pas si bien dire.


Convocation chez le Notaire pour la vente : pleine lune d’avril (ha ha)


Rayonnement des Femmes Solaires : 40 jours, 40 Femmes Réunies pour offrir leur médecine. Reliance et Soutien du Féminin dans ce passage, événement tombé du Ciel qui participe à mon évolution professionnelle.

Clôture et Célébrations : vendredi 9 avril

Déménagement final de mon appart … samedi 10 avril matin. 7 ans de vie. 12 ans à Levallois.

Hasard ? Sourire


Report de mon stage d’avril décidé ce week-end suite aux restrictions Covid. Obstacle ? Retard ? Report au 24 juin grâce à un désistement à la Contie et majorité des votes du groupe.

Oh Pleine Lune !!!

Programme de la Première soirée de la Transmission : Rituel de la Roue de la Lune


Et mes Lunes sont calées sur la Pleine Lune depuis décembre, aboutissement.


Je suis en paix. Totalement réconciliée avec les cycles, les mutations, les transformations.

J’emmène le Beau de l’Ancien pour créer le Nouveau et le Beau de Demain.

Une phase après l’autre comme Dame Lune.

Rondement. Harmonieusement. Inlassablement.








13 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Réveil

En ces temps mouvementés, prenez bien soin de vous et demandez le soutien de vos Guides et Esprits Alliés.