♡ Long way home ♡

En préparant le Stage Médecine, j’ai découvert cette chanson. Comme souvent, coup de foudre, la chanson entre en moi, ses notes, ses mots parce que nous sommes à ce moment précis en résonance totale. It’s a long way home …. Oui c’est un long chemin pour arriver chez-soi. Se trouver soi et trouver l’endroit où l’on se sent chez soi




La chanson m’a percutée pendant le stage. Je me suis totalement trouvée. L’année écoulée m’a emmené dans les derniers recoins de mes ombres de toujours, de cette partie de moi que la vie venait sans cesse chatouiller, toucher, réactiver. Cette partie qui ne rentrait dans aucune case, cette partie qui avait tellement de mal à identifier des liens d’amour, à comprendre la différence entre l’amour de l’autre plan et son expression sur Terre. Cette partie qui pouvait juxtaposer plusieurs liens d’amour sans comprendre pourquoi il fallait choisir ou comment arrêter d’aimer … ?!!!!!! #pasdeboutonoff



Comment ça l’amour peut s’arrêter ? Lois terrestres ? Même quand le manque de respect, d’écoute, de « prendre soin » s’invite chez l’Autre ? - quel que soit le domaine de la relation. Cette année, j’ai connu le choc, la violence, l’incompréhension, l’injustice. Une énième boucle et enfin l’émergence de ma colère : LIBERATION venant enfin à bout de mes propres boucles « j’aime, pourquoi ce comportement ? COLERE … mais j’aime, c’est ok, je prends sur moi, je tolère, je transforme » Compassion qui m’empêchait de poser mes limites : ceci n’est tout simplement pas acceptable. L’Amour ne tolère pas tout. Préférer se choisir, dire non/stop est aussi de l’Amour pour soi et pour l’Autre parce que je lui permets également de grandir, de voir ce qui se joue sous un autre angle, de rencontrer une partie de lui/ d’elle qui ne demande qu’à être éclairée, reconnue, câlinée ou transmutée. Et c’est ce process qui permet de révéler le vrai lien d’amour et de le sublimer s’il est voué à évoluer. Je rends à l’autre ce qui lui appartient et ce dont il/elle est responsable. Et la Magie de l'Amour peut opérer et transmuter ce qui est.

Cette année, je me suis rencontrée moi, l’amoureuse éternelle et je suis totalement entrée en amour avec moi. Avec toutes les parties de moi. Avec mes incompréhensions, mes répétitions de schéma, ma sur-capacité à vouloir concilier, avec ma non-capacité parfois à sentir et à trancher dans mon coeur ce qui était le meilleur et le plus juste pour moi. Avec la prise de conscience de la qualité d’amour que je mérite … et qui démarre par celle que je m’octroie. M’aimer suffisamment pour ne pas avoir peur d’être seule, pour comprendre que l’amour dont je suis remplie, pour moi, pour la vie, l’amour que je ressens pour Tout-ce-qui-existe à travers ma reliance continuelle, que cet Amour est suffisant et plénitude. La vie ne veut que le meilleur pour moi, et si je ne le comprends pas de suite, elle me ressert le même scénario jusqu’à ce que la Lumière jaillisse :)))

Cette année j’ai effectué une mue, j’ai clairement identifié et proclamé mes besoins. Affirmé ce qui m’est essentiel, vital, nécessaire, non-négociable. J’ai pu définir les contours de mon territoire, de mon sanctuaire. Et ma Terre-Sanctuaire est venue à ma rencontre. Je n’avais jamais ressenti un tel sentiment d’appartenance avec une Terre … inconnue avec laquelle je n’ai aucun lien dans cette vie. En roulant vers la Contie le jour de l’équinoxe et de la Pleine Lune, j’ai une nouvelle fois vécu cette sensation unique en passant ce grand pont au dessus de Sarlat : chair de poule, énergie dans mon corps et pensée traversante « me revoilà chez-moi ». Info transmise par mon corps et mon âme. Appartenance au delà de ce que je sais aujourd’hui … et les clés arrivent. Une communauté m’attend ici. Des alliances, des célébrations, des co-créations, de nouveaux ponts à construire. Etat de grâce et de plénitude

It’s a long way home


Oui, mais que de connaissances acquises et d’alchimies vécues C’est ce qui m’anime dans cette vie. Comprendre, apprendre, intégrer, évoluer. Je n’ai aucun regret sur le voyage qui m’y a emmenée … Je l’honore et le remercie Je me remercie ♡


Je vous invite comme je l’ai fait à écouter la chanson, et à laisser votre corps danser ce voyage vers vous. A libérer les émotions qui se présentent et à honorer chaque pas de votre vécu.

"Il y a des créatures tout autour

Voir leurs ombres et entendre leurs sons Ils m'emmènent Des endroits que je ne connais pas Ça devient un peu effrayant Dois-je rester ou suivre ? Ils me prennent par la main Et murmurent à mon oreille "Il n'y a pas besoin de s'inquiéter Tout d'abord, soyons clairs Nous allons t’emmener dans des endroits Des endroits que tu connais Ils ont l'air un peu différents Mais pas pour ton coeur ou ton âme Alors ouvre juste tes sens Et laisse entrer la lumière Tu as maintenant atteint ces portes, alors tu peux aussi bien entrer" Et le mystère se dévoile Comme elle marche le long du chemin Les arbres lui parlent Enfin enfin C'est un long chemin jusque chez moi Je serai de retour à l'aube Je dois marcher sur cette route seule C'est tôt le matin Et l'eau tombe Il y a des feuilles par terre Exploser au dedans et au dehors Alors qu'elle regarde le ciel nocturne Avec des larmes dans ses yeux Elle prie la lune "S'il te plaît, aide-moi à marcher dans cette vie" Alors elle fait deux pas en avant Et marche sur la route venteuse Elle entend les voix dans sa tête parler avec force et audace, elles disent "Ne dérive pas dans des recoins suspicieux de ton esprit Sois attentive à chaque lumière rayonnante que tu peux trouver Tes désirs si tortueux Ils creuseront profondément ta peau Aspirant n'importe quelle chose vivante ou en mouvement Alors prends juste un souffle de vie Et laisse entrer la bonté Tu vois, c'est tout autour de toi Tu n'as qu'à la laisser entrer" Alors le mystère se termine Alors qu'elle trébuche à genoux La lune brille sur elle, lui dit : "L'amour est tout ce qu'il y a" L'amour est tout, c'est tout ce qu'il y a Ne dérive pas dans des recoins suspicieux de ton esprit C'est un long chemin pour rentrer chez moi Je serai de retour à l'aube, je dois marcher seule sur cette route"

Nessi Gomes - Long way home



37 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout