Mon Frère du Ciel

October 9, 2018

La rencontre avec notre animal totem ou un nouvel allié est toujours marquante et émouvante, elle est aussi parfois inattendue.

 

Lors de mon tout premier stage de chamanisme à la FSS (Foundation for Shamanic Studies), j'ai découvert le voyage chamanique pour aller à la recherche de mon animal totem. Allongée, impatiente et curieuse, prête pour cette mystérieuse aventure, j'ai laissé mon esprit/âme descendre au son du tambour dans le monde du bas, celui de la Nature, des grands espaces, du peuple animal, de l’Instinct et s’est présenté à moi ... un husky ... ?!!!

Un chien ?? moi qui ne suis pas super à l’aise avec eux et plutôt chats ... Bien sûr, on essaie de ne pas avoir d'attentes, mais j’imaginais un bel oiseau; depuis toute petite, j’ai toujours rêvé que je volais, en sentant l’air sur mes ailes, en piquant vers le sol et en suivant les courants ....

Un peu de déception de me retrouver quadrupède sur le plancher terrestre  ... jusqu’au moment où il m’a montré son endurance, sa force, puis un traineau, un paysage canadien enseveli sous la neige. Il serpentait à travers les arbres en utilisant son flair et tous ses sens pour ramener sur la piste  les gens égarés.  Si besoin, il leur donnait de la chaleur.

Nouvelle façon de le voir, et reconnaissance parce que finalement nous avons beaucoup en commun.

Quelques années et une tonne d'enseignements plus tard, gratitude de l’avoir à mes côtés car il est très rassurant en toute situation et grâce à nos danses, il m’a ramenée au sol moi l’aérienne. La Terre est désormais ma maison et j’adore désormais m’allonger sur le sol, me rouler dans l'herbe (cf latitude parisienne) et sentir l’odeur de la terre, la densité qui nous porte tous et toutes.

 

En 2015, je m’apprête à vivre le dernier stage des 8 circuits de conscience de Laurent Huguelit à l'origine d'un des plus gros électrochocs de ma vie - à savoir me lancer à 100% dans ma voie de chamane. Grand saut prévu un mois après.

Au cours d’un voyage au tambour, je vois au loin un paysage, l’horizon, puis un grand oiseau, avec une tête blanche, un plumage brun, un cou «particulier» et des ailes, mon dieu, ces ailes déployées sont immenses et robustes. Il vole, coups d’ailes puissants, et plane ensuite comme au ralenti au dessus de collines verdoyantes disposées en cercle. Il va sur l’une d’elle, se pose un moment, puis repart vers une autre. Sur l’un des sommets, se découpe sur le ciel une très grande croix plantée dans le sol. J’observe sans comprendre. 

Voix off dans ma tête : il nettoie les endroits, notion de cycle, de mort, de renaissance. Cercle. Idée du phénix mais je reçois le mot «Condor»

Je  découvre que le Condor est un vautour et effectivement après vérification,  celui qui est venu me rendre visite a bien la morphologie du vautour. Par contre sur les photos trouvées - condor des Andes, de Floride-, tête nue avec une bosse ou peau sombre, mais pas de tête blanche sans bosse .... mmmm étrange car je sais que chaque détail de mes voyages compte... Ceci dit toute la symbolique de l'animal est juste et parlante : purification, transformation, mort et renaissance.

Je considère ce message à ce moment là uniquement comme l’annonce de mon changement de vie professionnelle. 

 

Quelques jours plus tard, moment de partage au tambour en Normandie avec ma chère amie Christine quand j’entends un bruissement d’ailes autour de moi et de mon tambour. Sensation de courant d’air, et d'un coup, il est là devant moi, il me fixe de ses yeux noirs, paré de ses ailes interminables, il est magnifique. Et je comprends : ce Condor se présente à moi comme un nouvel allié "mon animal de puissance" Il est là pour "nettoyer" pendant les soins, ce qui ne doit plus être. Transformer, purifier. Il m’offre sa vision perçante de très haut dans le Ciel et  la faculté de me laisser glisser dans les courants. Ne pas déployer trop d'énergie mais me laisser porter avec instinct. Elément air dans toute sa splendeur. Il sera désormais à mes côtés dans mon nouveau rôle. Il m’invite à grimper sur son dos et je m'envole littéralement avec lui, moment surprenant et inattendu de joie, INOUBLIABLE.

Nous volons ensemble et j’ai la confirmation que j’adore ça. J’ignore encore comment nous allons oeuvrer ensemble, est ce bien réel ? Va t’il vraiment revenir ? Et mon Husky dans tout ça ?!! Je suis à nouveau accaparée par mes dernières semaines de boulot très chargées et n’y repense pas.

 

Le dernier jour de mon ancienne vie est enfin là. En disant au revoir à mes chers collègues et en chargeant mes dernières affaires dans la voiture, la tristesse me gagne. Ce choix est juste et je suis heureuse à l’idée de prendre ma place autrement, de révéler d’autres couleurs de mon Être et d’assumer pleinement mon rôle de Messagère de l’Invisible.... Pourtant, je clos 17 ans de mon histoire qui m’ont nourrie, faite grandir, qui représentent mon «connu», mon «expertise», mon réseau .... Je saute vraiment dans l’Inconnu.

Je rentre chez moi épuisée, vidée. Une douche pour me «laver» de cette journée, puis en mode automatique,  j'allume la télé pour me vider la tête ... câble ... émission sur des histoires extraordinaires ... je regarde sans regarder 3 minutes l’esprit ailleurs puis lancement de l'histoire suivante ... L'Himalaya, décor grandiose, un parapentiste venu de Russie se lance dans le vide, vue magnifique, quand il est heurté ... par un condor ... UN CONDOR  ????? en Himalaya ?!!! 

Là, je reviens à la vie,  bond sur le canapé et corps électrisé. L'oiseau se retrouve emporté par le parapente, prisonnier de ses fils, son sort entièrement lié à celui de l’homme.  La voile se met en torche... - mon coeur s’affole - Parachute de secours déployé mais chute rapide des 2 protagonistes .... qui atterrissent sur des arbres  - je suis debout sur le canapé, je ne respire plus - immobilité ..... puis ...l'homme bouge, il est vivant  !!!  OUI MAIS LE CONDOR ?!!!!!!!!!

Il soulève le tissu pour libérer avec douceur l'oiseau. 

 

Apparaît alors la tête ... blanche et le plumage brun ... du Condor de l'Himalaya

rrrrrrr-roulement de mon tambour-coeur et larmes, c'est LUI !!! 

 

Il est indemne. Libéré de ses liens, il s'élance dans les airs retrouver sa liberté .... avec la phrase suivante du miraculé :

"ce jour là, j'ai croisé cet animal, nous avons survécu, il est désormais pour la vie mon Frère du Ciel" 

Pacte scellé à l'écran .... et sur mon rocher-canapé.

 

En ce jour de Grand Saut, mon Condor est venu jusque chez moi se présenter et me dire qu'il est maintenant près de moi pour la vie. Mort et renaissance, nouveau cycle.

 

 

 

Merci à David Martin pour son illustration de mon voyage chamanique.

Vous pouvez découvrir son art sur : DavidM.Arts  - https://www.instagram.com/davidm_arts/

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Femmes Sacrées

December 14, 2018

1/5
Please reload

Posts Récents

October 16, 2019

August 24, 2019

August 23, 2019