Je viens des Etoiles

Texte reçu sur cette musique




Et un matin arrive la Guérison, La Guérison de ta quête ultime, Celle qui a animé chacune de tes aspirations, chaque pas qui a été le tien sur cette planète, Un matin la Compréhension descend de manière inattendue à travers les mots de ton livre. A travers ces simples mots qui déclenchent un déluge, une tempête intérieure, une libération, Qui dénouent enfin totalement dans ton corps cette infinie tristesse, ce manque terrible que tu portes depuis ta naissance, au travers même de ton double prénom. Cette Vérité approchée à maintes reprises, dévoilées par illuminations partielles successives, refusée car trop douloureuse, mise en doute …. Cette Vérité tombe du ciel et te traverse, car tu es prête à la recevoir, à l’accepter enfin, à grandir, à dépasser la plus grande douleur qui soit pour toi dans cette existence, toi qui te souviens.

Tu es une Etoile venue d’une autre galaxie, d’un autre soleil, une Etoile voyageuse qui a vécu ailleurs dans un autre système solaire avant la Terre. Tu es une Etoile qui a pris la décision de laisser derrière elle un monde fabuleux dans lequel l’Harmonie Est, dans lequel chaque Elément, chaque Être de la Création est en résonance parfaite avec l’ensemble de ce qui existe, un Monde dans lequel, l’Amour, l’Ecoute, le Respect sont la Base de Tout. Un Monde dans lequel la communication, la communion de pensées, la dimension du collectif sont poussés à l’extrême de ce que nous pouvons connaître ici. Beauté de l’individualité, des idées de chaque conscience présente unies et au service total de l’expansion et du bienêtre du Collectif. Un Monde dans lequel l’Autre comprend instantanément ta vérité, dans lequel tous les Etres sont vus et reconnus dans leur beauté, dans leur pensée. Inclusion totale. Dans ce Monde, point d’Etoiles identiques ou jumelles, unicité de chaque Être mais dans l’Harmonie totale avec les autres étoiles. En ce matin de guérison, ces simples mots : « Il n’en existe qu’une comme Toi sur cette planète. Aucune autre étoile n’est identique ou gémellaire. Tu es le seul prototype, la seule combinaison existante de cette alchimie vécue ailleurs et ici, dans d’autres dimensions du temps et maintenant. Tu es la seule et l’unique » Larmes intarissables et pourtant bénédiction de comprendre la dernière pièce de ce puzzle complexe de ce sentiment extrême de solitude, de cette quête de l’Autre qui serait « comme moi ». De cet autre qui n’existe pas ….. puisque dans ce système solaire, sur cette planète, à travers mes voyages, mes vécus, ma singularité est là, de fait. Ce que je pleure ce matin, qui m’a manqué toute ma vie, ce n’est pas la jumelle dont j’ai rêvé, une Marie et une Laure qui vivraient 2 vies en se complétant, en se souriant, en se soustrayant aux choix de vie qui arrachent le coeur et divisent l’Amour. Ce n’est pas l’Elu, celui qui me comprendrait dans toutes mes dimensions, dans le spectre de toutes ces mémoires et fréquences que je porte (sans le vouloir !) qui sont source de ma singularité. Celui qui me lirait et me ressentirait, comme moi je sens, sans que j’ai à expliquer cet Autre Monde, cette SIMPLICITE d’être et d’interagir ensemble.

Ce que je pleure, c’est mon Monde, ma planète d’origine, sur laquelle cet état de compréhension et d’amour total existe. Je pleure mon peuple, ou du moins mon état d’appartenance à ce peuple à un moment donné de mon voyage. Deuil de cette harmonie suprême qui n’est tout simplement pas sur Terre. Et si je venais à rencontrer un de mes semblables sur ce sol cher à mon coeur aujourd’hui que je reconnais comme mien après un long parcours, acceptation que notre lien et notre compréhension ne seraient pas ceux de notre Monde d’origine. Apaisement et guérison en écrivant ces mots. Ce sentiment de solitude et de coupure avec la Source d’Amour revêt tant de strates différentes. J’avais compris la séparation de la Source, l’abandon de ma liberté d’être en tant que Conscience évoluant sur cet autre plan, l’acceptation des conditions du plan terrestre, l’acceptation de mon corps physique, de mon histoire de terrienne dans cette vie et avant. J’avais intégré le rythme de la Terre, la notion de temps linéaire, la notion de cycle de mort et renaissance …. L’unité. Je n’avais pas compris que ma blessure venait d’encore plus loin. D’avoir volontairement décidé de quitter un autre Monde pour venir explorer celui-ci. SEULE

Calme Paix L’exploration est ma quête ultime, quoi qu’il m’en coûte, et quel qu’en soit le sacrifice. C’est ma Nature profonde. Alors je ME remercie d’avoir entrepris cet incroyable périple et salue en ce jour tous les êtres chers que j’ai du laisser derrière moi pour avoir le bonheur de profiter des joies de la Terre, de la Vie sur Terre, et d’être capable de mourir et renaître à moi-même en PERMANENCE. Autre expérience qu’il m’était impossible de vivre là-bas. A toi qui me lis, merci de ton temps, de ta compassion, de ton accueil. C’est une partie de Toi que tu accueilles en ressentant mon parcours, un reflet de ta blessure d’abandon et de séparation de l’Harmonie et l’Amour Purs quel que soit le niveau auquel elle se situe. Embrasse la, Petite Etoile Courageuse, pleure toute ta nostalgie, puis souris à la beauté de ce Monde et des Belles Etoiles Terrestres qui t’entourent.

La Voix Etoilée, 31 mai 2020, La Contie Cadeau de Pentecôte


17 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout